Disponibilité : Immédiate

En recherche : Je suis en recherche active

Apport personnel

de 20 000 à 30 000 €

Apport complémentaire

-

Secteurs d'activité

Epicerie Fine - Confiserie | Coffee shop - Salon de thé | Franchises Textile-Mode | Franchises Santé-Beauté-Forme | Publicité - Marketing

Secteurs géographiques

Occitanie | Tarn | Castres

Compétences

0
1
2
3
4
0
1
2
3
4
0
1
2
3
4
0
1
2
3
4
0
1
2
3
4
0
1
2
3
4

Langues

Anglais Espagnol

Autres compétences

Développement Entrepreneuriat Relation Client

Parcours professionnel

J'ai crée en 2007 la société Gematec France, négoce de machines outils sur l'Europe, avec 2 associés allemands et mon ex mari. En 6 ans, celle ci est passée de 1 500 000 € à 3 500 000 € en 2013, puis à 4 500 000 € en 2015. Pour chuter en 2016 mais cela s'explique par notre divorce.

Fin juin, j'ai vendu mes parts afin de tourner définitivement une page.

Dans l'entreprise, j'ai fait toutes les fonctions, puisque celle ci n'emploie que 2 employés. 

J'ai été présidente de la holding créée en 2013, jusqu'en juin 2017.

Responsable d'agence pour Haas machines outils de juillet à fin octobre 2017. Mais notre collaboration n'a pas duré, nos valeurs étant beaucoup trop différentes.

Commercial sédentaire pour une mission d'un mois chez Schmolz Bickenbach (aciers). 

Suite à cette mission, je me suis aperçue que je ne voulais plus travailler dans l'industrie, nos valeurs étant beaucoup trop différentes et ne correspondaients plus du tout à ce dont j'aspirais vraiment.

 Mon projet est donc de pouvoir ouvrir un commerce. Ma seule problématique actuelle est de définir le domaine, car j'aime tellement le contact et une approche facile que je suis ouverte à toutes propositions. 

Motivation

Madame, Monsieur,

   

Ancienne chef d’entreprise dans le négoce et commerce de gros sur l’Europe, j’ai vendu mes parts fin juin 2017 suite à mon divorce.

Actuellement je suis installée dans le Tarn et Garonne après avoir travaillé pour 2 grosses entités mondiales dans l’industrie sur Toulouse, comme employée.

Mais, je me suis rendue compte après avoir fait une rétrospective sur ma vie actuelle et mon ancienne vie, qu’ayant été indépendante pendant 15 ans, je souhaitais de nouveau, être mon propre patron. Et mon souhait est de me tourner vers un métier où les valeurs humaines sont essentielles.

J’ai baigné durant toute mon enfance dans le commerce, étant issue d’une famille de commerçants (marchands de vin, libraire, boulanger pâtissier, hôtelier et souvenirs) et j’aime ce contact que l’on peut avoir avec le client. Une proximité, un sourire, un échange. Par ailleurs, étudiante, j’ai toujours travaillé durant les vacances scolaires chez des commerçants et banque (bijoux fantaisies, disques vinyles, fruits et légumes).

 

Ayant un goût très prononcé pour la relation client mais aussi les challenges, je me tourne donc vers la franchise qui a mon sens est un excellent tremplin pour redevenir mon propre patron, tout en profitant de la renommée d’une enseigne pour développer mon chiffre d’affaire.

Pour moi, la franchise permet de démarrer vite une nouvelle activité, puisque le franchisé profite de la communication de l’enseigne ainsi que de sa notoriété car la franchise inspire confiance aux clients.

Je suis aussi très sensible à l’accompagnement et au soutien d’une équipe et d’un groupe, ce qui est moteur et porteur en soi.

 

De part, mon parcours professionnel et mes expériences de vie, j’ai vu développer une très grande adaptabilité, une écoute, un conseil, tout en sachant convaincre, finaliser la vente et fidéliser le client.

 

Les gens me décrivent comme une personne aimable, très souriante, à l’écoute avec un certain charisme.

Je pense pouvoir représenter au mieux la notoriété et la représentation d’une franchise par mon charisme et ma personnalité.

 

Il est très difficile pour moi aujourd’hui de préciser mes intentions sur un domaine d’activité car j’aime tellement le contact que je sais que je m’épanouirai quel que soit le secteur.

 

Je suis donc ouverte à toutes propositions afin de l’étudier.

 

Mon intention est de pouvoir démarrer au plus tard en aout -septembre.

 

Pourquoi Castres ? Parce que cette ville génère une forte population mais a su garder son authenticité. Une grande ville avec un côté très rural. Dans un tel contexte, la proximité avec le client est bien plus forte, plus sincère, on peut créer des liens et fidéliser durablement son client.

Etant Picarde d’origine, j’ai gardé en moi ce côté authentique, vrai et entier des gens du Nord, que je retrouve sur Castres.

 

Je me réjouis d’avance, de pouvoir être une ambassadrice de plus de votre franchise.

 

Cordialement.

 

Nathalie Sauval